Climat : l'union sacrée sans le Parti socialiste

.............  Martine Aubry aurait voulu donner du PS l'image d'un parti sectaire qu'elle ne s'y serait pas prise autrement. En décidant que les socialistes ne participeraient pas au Forum de Copen­hague, la réunion «transpartis», qui, à l'initiative du député (Verts) de Paris Yves Cochet, a réuni samedi à Paris tous les grands partis pour débattre des enjeux du prochain sommet consacré au climat, la première secrétaire du PS a réussi l'exploit de focaliser sur elle les commentaires les plus acerbes.

«Quelle image ça donne de la démocratie, un parti qui refuse de débattre ?» s'interroge ainsi l'eurodéputée écologiste Sandrine Bélier. Certes, l'ancien premier ministre de François Mitterrand Michel Rocard était bien présent. Mais à titre personnel. «Ici parle le vieux socialo-démocrate que je suis et qui n'a même pas obtenu mandat de parler au nom du PS», dit-il à la salle, avant de regretter que son parti ait «arrêté de réfléchir et de lire».

L'eurodéputé Daniel Cohn-Bendit assure «ne pas comprendre qu'un grand parti de gauche ne soit pas là». Le leader écologiste juge même «ridicule de dire on ne discute pas avec la droite». Puis avec humour : «Même Ségolène n'est pas là. Pourtant, il y a de nombreuses ­caméras !».

http://www.lefigaro.fr/politique/2009/11/23/01002-20091123ARTFIG00381-climat-l-union-sacree-sans-le-parti-socialiste-.php