Extrait:

    Ségolène Royal propose d’apporter son énergie et sa conviction pour faire à nouveau avancer «     l’Europe avec les peuples et non pas contre eux ».      

 

     Elle ne veut pas de cette Europe laissant prospérer « les oiseaux de malheur » de la spéculation, cette Europe adoptant des lois rigides du marché et incapable de     s’adapter.  

 

     Elle veut au     contraire relancer la construction politique de l’Europe et fait plusieurs propositions :  

 

    -Un pacte de sécurité et     d’innovation économique puissant parce que volontaire, social et écologique.  

 

     - La taxation des mouvements de capitaux spéculatifs  

 

    - Le renouvellement du mandat de la Banque centrale européenne, qui prenne acte de sa crédibilité désormais bien installée pour     élargir son périmètre d’intervention  

 

    - La création d’une agence de notation européenne pour la notation des Etats  

 

    - De nouvelles règles de supervision des banques et des fonds spéculatifs  

 

       

 

    Ainsi, toujours un peu en avant, Ségolène Royal ouvre des perspectives, et reste ferme