Voilà l’intégralité de l’émission Ligne Jaune animée par Guy Birenbaum consacrée à Hénin-Beaumont.

A la sortie de l’émission, j’avais bien vu les yeux exorbités de Ronald (ne manquez pas son papier)…

En réécoutant, je comprends mieux sa réaction. Marie-Noëlle Lienemann ne prend pas de détour. Outre Hénin-Beaumont, c’est aussi la Fédération socialiste du Pas de Calais ou tout au moins certains de ses grands notables qui en prennent pour leur grade.

A aucun moment, ce que j’ai pu dire ici même et répété sur le plateau n’est démenti par Marie-Noëlle Lienemann. Au contraire, c’est à chaque fois confirmé : multiples urnes, taux d’adhésion au PS hallucinant dans certaines villes et son ration d’employés municipaux, mainmise de quelques uns sur l’appareil, Martine Aubry coincé par ses alliances...

C’est long, 1h30 mais c’est édifiant… certains pourront même dire terrifiant.

 

Guy Birenbaum et Danièl Schneidermann avaient l’air satisfait de cette émission… novice dans ce domaine, je comprends mieux pourquoi.


LJ09 HeninBeaumont integrale par asi .


Quelques extraits:

36.55 :Marc Vasseur répond à la question "pourquoi ces corruptions étaient restées si longtemps non dénoncées" : "il y a aussi une fidélité des gens du PS... moi blogueur je n'ai pas de compte à rendre à l'appareil, je n'ai pas ce support affectif à l'appareil"

38.50 -> le pourquoi de l'éviction de mN Lienemann

48.40 le PS est plus un parti d'élus, de notables..; Si vous n'a