Sur ZEBUZZEO

lundi 6 août 2012

 

Conseil national syrien (CNS) : "certains pays" fournissent "certains types d'armes"

 

 

 

 

Kodmani Bassma, responsable des relations extérieures du Conseil national de transition de la Syrie (SNC) lors du Sommet du Club Bilderberg !

 

Le Qatar, l'Arabie saoudite et la Libye fournissent des armes aux rebelles syriens : (une des porte-parole du Conseil national syrien, CNS).

"attendre une solution militaire" est "catastrophique".



Dans une interview à la radio Europe 1, Bassma Kodmani, responsable des relations extérieures du CNS, assure que "les rebelles sur le terrain cherchent désespérément des armes là où ils peuvent les trouver".


Elle a évoqué "certains pays" qui fournissent "certains types d'armes" : des armes "légères et conventionnelles", selon elle.


A la question "qui fournit aujourd'hui?", elle a répondu : "C'est le Qatar, l'Arabie saoudite, c'est peut-être un peu la Libye avec ce qui lui reste de sa propre bataille. Mais on sait aussi qu'avec des sommes d'argent, ils (les insurgés) vont aller chercher sur le marché noir, par tous les moyens, à acquérir ce qu'ils peuvent acquérir".


"Aujourd'hui, attendre une solution militaire, c'est catastrophique", a assuré la porte-parole de la principale coalition de l'opposition.


Mme Kodmani a insisté sur le déséquilibre des forces en présence en Syrie : d'un côté, "un régime avec toutes ses forces, y compris l'aviation qui emploie des MiG contre sa propre population" et de l'autre côté, "une armée libre, c'est-à-dire des jeunes armés d'armes légères qui ne sont pas très capables d'aller au delà de l'affrontement avec ces armes et une stratégie de guérilla de ville".


Elle a relevé que les rebelles étaient dépourvus du "type d'arme plus évolué qui permettrait d'affronter l'aviation". "C'est une décision politique que les gran