Le commentaire de Nigel Farage:
"Votre discours a été le + honnête ms le + inquiétnt que j'ai entendu ici" dit @Nigel_Farage à @JunckerEU "Vs n'avez rien appris du #Brexit "

Les plus gros points
Discours sur l’état de l’UE: Juncker annonce deux projets de libre-échange
Juncker propose de réformer la zone euro avant le Brexit
La «bombe» lâchée par Jean-Claude Juncker: fusionner président de la Commission et du Conseil européen
Juncker appelle la Turquie à «libérer nos journalistes»
 

 

Le direct vidéo du discours

 Sur http://www.lesoir.be/113856/article/2017-09-13/discours-sur-letat-de-lue-juncker-annonce-deux-projets-de-libre-echange-direct

 

***

 

Discours sur l’état de l’UE : Juncker devant le Parlement européen

 

 

Jean-Claude Juncker devant les parlementaires européens
Jean-Claude Juncker devant les parlementaires européens | Reuters

 

Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, donne son discours sur « l’état de l’Union » devant le Parlement européen mercredi 13 novembre à Strasbourg. Il y abordera plusieurs dossiers chauds au niveau européen : futur de la zone euro et de l’Union européenne, Brexit, les réfugiés, le CETA, les travailleurs détachés, la solidarité entre pays européens, la Turquie, etc.

À Strasbourg, Jean-Claude Juncker s’exprime à 9 h devant le Parlement européen. Discours prévu par le traité de Lisbonne, cet événement est inspiré par le discours sur l’état de l’Union aux États-Unis, lorsqu’une fois par an, le président américain vient donner sa vision politique et stratégique pour la politique du pays devant les représentants du congrès.

Le président de la Commission européenne est attendu sur plusieurs dossiers comme les réfugiés ou les accords commerciaux (comme celui avec le Canada, le CETA), le Brexit ou le rapport de la Turquie à l’UE. De manière plus institutionnelle, Jean-Claude Juncker doit aussi donner ses pistes pour le futur de l’Union européenne. Après avoir rédigé un livre blanc sur le futur de l’Europe avec notamment cinq propositions, ce discours est l’occasion pour lui d’influer sur les discussions entre chefs d’États et de gouvernements. Emmanuel Macron a promis que la France allait faire 10 propositions pour réformer l’Europe, avec notamment un budget de la zone euro. En Allemagne, la chancelière Angela Merkel semble d’accord pour la création d’un ministre européen de l'économie et une évolution du Mécanisme Européen de Stabilité (MES) en Fonds monétaire européen

Suivez le direct de l'événement

mercredi 13 septembre
10h12

 

Les présidents des groupes politiques européens vont désormais s'exprimer.
 
Fin de notre direct.
 
Nous vous proposons dans quelques minutes ce qu'il faut retenir de ce discours du président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, devant le Parlement européen;

 

10h09

Fin du discours de Jean-Claude Juncker, très applaudi par les eurodéputés.

10h08

 

Il faut parachever la maison Europe, tant qu'il fait beau

 

10h08

 

 

10h07

 

Jean-Claude Juncker cite Jacques Delors et Helmut Kohl (décédé cette année): "l'Europe n'avance que quand elle fait preuve d'audace".

 

10h04

 

Après une heure de discours, Jean-Claude Juncker aborde enfin la question du Brexit. "Nous le regretterons un jour, vous le regretterez bientôt" dit-il aux eurodéputés du Ukip (eurosceptiques) réagissant dans l'hémicycle.
 

 

10h01

Jean-Claude Juncker propose la fusion des postes de président du Conseil européen (actuellement Donald Tusk) et de président de la Commission.

10h00

Juncker annonce un nouveau code de conduite des commissaires européens pour "renforcer l'intégrité de leur action pendant leur mandat et après".

09h58

Juncker dit oui aussi à l'idée du président de la République des conventions démocratiques dans toute l'Union européenne.

09h58

 

Jean-Claude Juncker soutient l'idée d'Emmanuel Macron sur le principe de listes transnationales.
 
Europe. Ce qu’il faut retenir du discours d’Emmanuel Macron à AthènesOuest-France.frLors de sa visite en Grèce, le président français Emmanuel Macron a exposé jeudi 8 septembre à Athènes son projet de « refondation » pour une Europe plus

 

09h56

 

"Notre Union a besoin d'un saut démocratique. Les partis politiques européens doivent lancer leurs campagnes pour les Européennes de 2019 plus tôt."