L’ALLEMAGNE PROPOSE UNE VOIE DE SORTIE DE L’EURO. POUR SE PROTÉGER ELLE-MÊME. = Un article de l’économiste italien Marcello Minenna, traduit par Vincent Brousseau.

Télécharger en PDF
Lecture : 24 min

Marcello Minenna est le directeur de l’analyse quantitative et de l’innovation financière à la Consob, qui est le régulateur italien des marches de titres. Il enseigne la finance mathématique, et plus précisément la finance stochastique, à la LES, et la finance quantitative à l’université milanaise Bocconi (l’une des plus réputées dans son pays pour ce genre de thèmes). C’est donc un matheux qui s’est professionnellement orienté vers la finance.

 

Sa page Wikipedia ne mentionne pas d’affiliation politique. Il a cependant pris position pour une réforme de la BCE dans un sens hétérodoxe, puisque cela amènerait l’institution à monétiser de la dette d’État (et surtout, d’ailleurs, celle des pays du Sud). On ne peut pas le classer dans les anti-euro purs et durs.

 

Je suis tombé sur un de ses articles, daté de début avril 2018, qui s’étend sur les thèmes dont je vous entretiens ordinairement, le risque de redénomination, les Targets, sans compter la réforme proposée par certains Allemands qui faisait l’objet de l’article de Die Welt que j’ai récemment traduit en français et publié, le 22 mars dernier, sur le présent site.

 

La présentation qu’il y fait de ces divers sujets m’