Sur PAS

 

 

L’« israélisation » des Etats-Unis sonne-t-elle le glas du sionisme ?L’« israélisation » des Etats-Unis sonne-t-elle le glas du sionisme ?Des Juifs américains s’opposent au sionisme !

Comme chaque année, l’AIPAC (Comité américain pour les Affaires publiques israéliennes) célébrera, du 02 au 04 mars 2014, la domination sioniste sur la politique et les médias américains. Cette année, la conférence se déroulera au Centre Convention de Washington et attirera des milliers de sionistes fanatiques, mais également une foule de manifestants en colère.

Un sentiment anti-AIPAC se propage à tous les niveaux de la société américaine. Même la communauté juive américaine, bastion du soutien pro-israélien, compte un nombre croissant d’antisionistes !

Medea Benjamin, une Américaine juive, est la principale force derrière le mouvement « Boycotter l'AIPAC » et co-fondatrice du groupe « Code Pink : Women for peace » (Code Rose : Femmes pour la paix), un groupe anti-guerre. Les militants manifesteront leur colère, lors de la prochaine conférence de l’AIPAC. Max Blumenthal, fils de Sidney Blumenthal, dirigeant américain juif et ancien conseiller de Clinton, critique également l'israélisation des Etats-Unis. Son livre « Goliath », un recueil de vérités désagréables à propos d'Israël, a secoué la communauté américaine juive et créé le débat. La question etant de savoir si la prochaine génération d’Américains juifs sera antisioniste…

L'expression « israélisation de l'Amérique » est devenue populaire avec Andrew Bacevich, de l'Université de Boston, l'un des meilleurs experts de la politique étrangère aux Etats-Unis. Selon Bacevich, les États-Unis sont « qu’ils le veuillent ou non, dans une situation semblable à celle d’Israël : perpétuellement en guerre », ce qui a des conséquences désastreuses pour l'économie américaine et pour la Constitution…

L’entité sioniste est le premier pays à avoir développé et utilisé des drones militaires, dont il est devenu le premier exportateur au monde ! Les crimes commis par les drones militaires américains sont contraires à la Constitution et montrent l'asservissement de l'Amérique au sionisme.

Tandis que les sionistes essaient de ruiner la carrière et la réputation de quiconque remet en question le sionisme, ils réalisent qu'il est de plus en plus difficile de construire un mur du silence autour du sionisme… L’antisionisme prend de l’ampleur, pas seulement en France, mais aussi de l’autre côté de l’Atlantique. L'AIPAC n'a perdu aucune bataille politique ces deux dernières décennies. Mais au cours de l'année 2013, le lobby pro-israélien en a perdu deux : sa tentative de déclencher un bombardement américain contre la Syrie, et ses pressions pour de nouvelles sanctions contre l’Iran, ce qui compromettrait toute chance d’un accord nucléaire !

Les sources d’information alternatives compromettent fortement les plans sionistes. Le Parti Anti Sioniste ne peut que s’en féliciter et encourager les militants opposés à l’ingérence sioniste dans les affaires internes de leur pays —France ou ailleurs—, à diffuser ces informations boycottées par les médias traditionnels ayant pignon sur rue. Le PAS s’est donné pour mission de dénoncer le sionisme et entend le faire jusqu’à son éradication…

Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/1839